Comment améliorer la performance de votre atelier ? L’ordonnancement intelligent

Une innovation qui découle d'une problématique

Dans la plupart des usines qui ne sont pas encore passées par une étape de digitalisation de leurs ateliers, le planning se retrouve bien souvent être un grand tableau blanc sur lequel on écrit au feutre, on colle des post-it, des feuilles en papier, etc.
Cela vous parle ? Cet article est donc fait pour vous !

Comment mon planning manuscrit peut-il me faire perdre de la performance ?

Dans l’air de l’industrie 4.0, si les industriels veulent être compétitifs, chaque centimètre de leur atelier doit être connecté et amélioré. Il en va de soit que l’ordonnancement doit être une des premières applications digitalisées.

La saisie constante de l’ordonnancement au fur et à mesure de l’enchainement de la production, et à chaque début de semaine, représente un temps conséquent et précieux pour la performance de l’entreprise. Chaque minute doit être optimisée.

Comment mon planning manuscrit peut-il me faire perdre de la performance ?

Dans l’air de l’industrie 4.0, si les industriels veulent être compétitifs, chaque centimètre de leur atelier doit être connecté et amélioré. Il en va de soit que l’ordonnancement doit être une des premières applications digitalisées.

La saisie constante de l’ordonnancement au fur et à mesure de l’enchainement de la production, et à chaque début de semaine, représente un temps conséquent et précieux pour la performance de l’entreprise. Chaque minute doit être optimisée.

La plupart du temps, un membre du personnel est chargé chaque début de semaine de récupérer les ordres de fabrications reçus dans l’ERP pour les assigner à un atelier, à un opérateur ou à une machine, dans un grand tableau blanc. La perte de productivité, le taux d’erreur induit et l’entretien de mise à jour ponctuelle nécessaire représentent un coût réel pour l’entreprise.
On estime qu’un ordonnancement traditionnel fait perdre en moyenne 10% du TRS (Taux de Rendement Synthétique) de l’atelier de production.

L'ordonnancement digitalisé et intelligent : le premier point clé de la performance industrielle

Dans une démarche d’amélioration continue et d’efficience opérationnelle, le logiciel MES propose une gestion digitalisée de l’ordonnancement. Un grand écran tactile affichant le planning peut donc être installé à la place du fameux tableau blanc. Il pourra être modifié en temps réel. Le planning des équipes, des machines et de la production pourra être disponible sur chaque terminal dans l’entreprise !

En quoi cette méthode me fait gagner du temps ?

  • Le logiciel MES est interfacé à l’ERP et va directement aller y récupérer les ordres de fabrication. Il n’y aura plus qu’à faire glisser l’ordre de fabrication sur la machine ou l’opérateur voulu et au moment choisi.
  • Cette méthode d’ordonnancement est dite intelligente car le logiciel MES va se souvenir de vos choix. Au fur et à mesure, le planning se remplira quasiment automatiquement. Il va se souvenir de la durée de chaque procédé, des choix de machine ou d’opérateur favoris pour telle fabrication, etc.
  • Tout cela, dans une interface intuitive et efficace orientée utilisateur.

En quoi cette méthode me fait gagner du temps ?

  • Le logiciel MES est interfacé à l’ERP et va directement aller y récupérer les ordres de fabrication. Il n’y aura plus qu’à faire glisser l’ordre de fabrication sur la machine ou l’opérateur voulu et au moment choisi.
  • Cette méthode d’ordonnancement est dite intelligente car le logiciel MES va se souvenir de vos choix. Au fur et à mesure, le planning se remplira quasiment automatiquement. Il va se souvenir de la durée de chaque procédé, des choix de machine ou d’opérateur favoris pour telle fabrication, etc.
  • Tout cela, dans une interface intuitive et efficace orientée utilisateur.

Est-il possible d’aller plus loin dans la performance de l’ordonnancement avec le MES ?

C’est ici que se fait la différence entre un MES et un logiciel d’ordonnancement basique. En plus de proposer une multitude d’autres applications, un logiciel MES, comme celui proposé par META 2i, va permettre d’aller beaucoup plus loin dans l’amélioration des processus industriels.

Prenons un cas concret, un exemple d’entreprise ayant une activité de peinture au milieu de son process de fabrication.
Un planning d’ordonnancement a été réalisé sur mesure, pour optimiser le temps de nettoyage de la cabine afin de réduire au maximum le temps de non production.

L’ordonnancement calcule donc de manière automatique les différentes pièces à peindre en les regroupant par teinte de couleur. Afin de minimiser les temps de nettoyage de la cabine et de toujours optimiser la performance de l’atelier.

L’ordonnancement digital de l’atelier représente la première phase d’un projet industrie 4.0.
Le logiciel MES est l’outil le plus adapté pour couvrir ce besoin et permettre une évolution rapide de la suite du projet, tout en centralisant le maximum d’applications dans le même logiciel.

KmProd, la suite MES de META 2i

Ces applications ne représentent qu’une petite partie de ce que propose notre suite logicielle. Pour découvrir toutes les fonctionnalitées de KmProd, contactez-nous.
En choisissant la solution KmProd, vous profiterez d’un accompagnement sur le moyen terme (5 ans) pour améliorer constamment vos process industriels !

KmProd se distingue de ses concurrents par sa flexibilité ! S’adaptant jusqu’à 50%, il est possible de mettre en place KmProd  quel que soit votre secteur d’activité.

Suivez en temps réel votre production et profitez des multiples retours sur investissement (ROI) réels et multi-dimensionnels.

Nos experts vous accompagnent